Le Carreau du Temple

Le Carreau du Temple 2017-04-04T17:59:54+00:00

Le FiCX au Carreau

Le Carreau du Temple est situé dans le haut Marais dans le 3e arrondissement de la capitale.

Il est un haut lieu culturel parisien au cœur d’un des quartiers les plus vivants et festifs de Paris, avec ses galeries d’art contemporain, ses musées (musée Picasso, musée de la Chasse, musée Carnavalet, musée Beaubourg …), ses restaurants, ses boutiques de modes et de design et ses écoles d’arts appliqués.

Ce lieu s’inscrit dans notre démarche d’ouverture et d’élargissement de la coutellerie custom à un public nouveau friand d’objets de qualité et de création.

Histoire

Les Templiers

Au début du XIIème siècle, les chevaliers de l’Ordre du Temple de Jérusalem reçoivent en donation du roi les terres qui constituent l’enclos du Temple.
Entouré d’une enceinte de 8 mètres de haut, renforcée au XIIIème siècle par un donjon, l’enclos est le lieu central de l’ordre en occident.
Après l’échec des croisades et l’arrestation des Templiers, l’ordre fut dissous en févier 1314.
Le Temple conserva son nom.

Au Moyen Age

Le Temple devient la maison du grand prieuré de France.
Au XVIIème siècle, de nombreux hôtels s’élevaient au sein de l’enclos, recherchés par l’aristocratie et la bourgeoisie. Artistes et beaux-esprits y logeaient.
En 1786, l’enclos comptait environ 4000 habitants.

Fin de l’enclos du Temple, naissance du Marché

Au XVIIIème siècle, la Révolution se saisit de l’enclos, l’église fut démolie en 1796, puis la Tour du Temple par Napoléon.
Le Carreau du Temple fût édifié au début du XIXe siècle sur l’emplacement de l’enclos des Templiers.
Créé en 1807, c’est d’abord un marché aux vieux linges, composé de 4 pavillons en bois. Une rotonde en arrière du marché pour le même usage appartient à un privé.

Le Carreau du Temple

Le marché est entièrement reconstruit, en acier et en verre en 1863, face au square du temple aménagé en 1857.
Composé de 6 pavillons, le marché s’étend sur 23 000 mètres carrés.

Le bâtiment aujourd’hui

4 des 6 bâtiments sont détruits en 1905, remplacés par des immeubles neufs. Seule reste debout la partie située entre la rue Eugène Spuller et la rue de Picardie, partie qui sera elle même amputée quelques années plus  tard  pour  la  réalisation  d’un  immeuble  de  logements  sociaux.

Le marché ne comprend plus alors que 171 places.

Dernière rénovation

Le Carreau du Temple aura de nombreuses fonctions jusqu’en 2011, où ont lieu des fouilles archéologiques puis les travaux d’aménagement.
Ce nouvel espace propose des activités culturelles, sportives et accueillera de nombreux évènements grands publics.